eveilducoeur.fr

eveilducoeur.fr

Infolettre N°06 : Travailler avec son coeur Mai 2012

Envoyée mardi 28 mai 2013 à 11:20:00

Bonjour @  tous, 

« Comme vous avez pu le constater j’ai amélioré le site j’espère que se sera plus facile pour vous chaque page est bien défini. » 

J’ai pris un peu de retard pour cette Newsletter,  j' ai beaucoup de stages qui me prennent pas mal de temps, mais je ne vous oublie pas. 

Aujourd’hui, je vais vous parler de la façon de travailler sur vous au quotidien : 

Tout d’ abord prenez le temps de vous accorder des petits moments  dans la journée, bien à vous. Nous ne sommes pas assez à notre écoute. 

C’est très important de  faire le vide dans sa tête et de  descendre  dans son cœur, notre temple intérieur, ne serait ce que 5 mn.   

Ne vous encombrez pas à penser avec votre tête, ce n’est pas elle qui  vous fait avancer dans votre vie. Ouvrez grand votre cœur et demandez à votre conscience,  ce que vous devez faire, où vous devez aller, quelles décisions prendre autant de questions que vous vous posez.  Recentrez-vous dans votre cœur souvent, vous y trouverez votre essence de vie, votre temple de Lumière, les solutions à vos problèmes, l’amour inconditionnel. 

N’oubliez jamais, et je ne vous le dirai jamais assez, vous êtes Maître de votre destinée et, si vous commencez à travailler avec votre cœur, tout se mettra en place, votre vie sera bien meilleure. 

Il est utile de commencer à se prendre en main pour être sur le bon chemin, comme vous devez le savoir, nous sommes dans un grand changement planétaire, les énergie bougent énormément cette année, si je peux me permettre il ne faut pas manquer le train (rire).

 

  • Je  m’aperçois  que quelques  personnes ont du mal à  me joindre  en vidéophonie, je leur demande de m’envoyer un petit mail et, de me dire à quel moment elles veulent me contacter je  ferais un petit écart.

 

 

 

Dans l’Amour et la Lumière

 

                                                                                                                                       Infolettre de mai 2012  Gisèle


Retour aux archives